Les éponges calcaires

La structure des éponges calcaires

Les éponges calcaires sont des espèces animales qui appartiennent à l’embranchement des Poriféras et à la classe des calcareas. Si on parle de la structure des éponges calcaires, leur squelette est constitué de spicules calcaires prenant la forme de calcite, en formant une masse continue. Elles sont apparemment marquées par l’absence d’une différenciation des spicules en microsclères et mégasclères. On peut également rencontrer des formes diverses d’éponges calcaires, en passant des plus simples appelées Ascon aux plus complexes appelées Leucon, elles sont constituées de corbeilles vibratiles ainsi que des canaux inhalants et exhalants. Autrement, le corps des éponges calcaires représente une masse non vivante se trouvant comprise entre deux cellules bien distinctes, d’une part le pinacoderme ou couche dermale à l’extérieur constitué de cellules épidermiques aplaties et jointives et d’autre part le choanoderme à l’intérieur constitué de cellules à collerette. Leur système nerveux est quant à lui primitif. Visuellement, les éponges calcaires sont comme des espèces végétales car elles n’ont ni bouche, ni anus, ni aucun organe, ce qui fait qu’elles sont homéomères.

les-spicules-calcaires-du-squelette-des-eponges-calcaires.jpg

L’habitat des éponges calcaires

Il faut savoir que les éponges calcaires sont des espèces strictement marines. La majorité de ces espèces se rencontrent à seulement 100 mètres sous la surface tandis que d’autres à des profondeurs hadales comme le cas des démosponges par exemple. Les éponges calcaires sont le plus souvent trouvées dans les eaux tempérées mais toutefois peu profondes, contrairement aux démosponges qui se trouvent plutôt dans les eaux plus chaudes. Notons par ailleurs qu’elles vivent sur un support puisqu’ils sont sessiles comme animaux sédentaires. Elles trouvent leur nourriture dans les zones littorales d’entre 6 à 25 mètres de profondeur. Les éponges calcaires sont aussi vues dans le plateau continental jusqu’à environ 100mètres, selon certaines informations. Bref, l’important est de savoir que les éponges calcaires ne peuvent survivre généralement que dans les eaux tempérées et pas trop profondes.

les-eponges-calcaires-vivant-dans-les-eaux-temperees.jpg

 

Author: Gabriel Leroy

Share This Post On